Chroniques

Experience – une  semaine dans le désert

Un nouvel épisode sur les expériences.

Cela faisait bien 10 ans que je voulais partir dans le désert avec mon père. Seulement voila, l’excuse de la quantité de travail est souvent revenue. Une décision était donc nécessaire.

Pourquoi le désert ? Silence, dépaysement, se ressourcer, changer d’air, être loin de la foule.

Les pays disponibles pour aller dans le désert sont aujourd’hui assez limités. Algérie, Lybie, Mauritanie sont déconseillés. Reste la Tunisie. Certes il y a eu un attentat à Sousse il y a 2 ans, mais tout est calmé aujourd’hui.

Nous voila donc partis début Juin, en plein Ramadan, à destination du Grand Erg Tunisien, les portes du Sahara.

Premier constat : à part des Russes et des Coréens, on compte assez peu de Français en dehors des Marmara de la côte. Et dès que l’on quitte les centres touristiques : personne !

Résumons la partie Djerba :

  • hotel club plein de Migs (avion de chasse Russe affublé de micro maillots de bain et escorté d’un patibulaire chaperon tatoué avec des bras de la taille de mes cuisses)
  • excursions touristiques pour danser la macarena dans un bateau pirate
  • traditionnel tour en dromadaire sur la plage

et pourtant Djerba a beaucoup à faire découvrir.

Bref, départ vers Tataouine, un nom évocateur : le bagne où les prisonniers cassaient des cailloux jusqu’à leur dernier souffle. En chemin, les décors de Star Wars (George Lucas est venu en Tunisie dès 1976 pour trouver des décors, les lieux de tournage sont très entretenus). L’hôtellerie est de bonne facture, quoique sous utilisée. En effet, les investissements ont eu lieu il y a 3 ou 4 ans, mais les touristes sont partis ; nous étions ainsi seuls dans une salle de 200 couverts à Douz. Un passage en autonomie dans le désert. Je l’avoue, ce n’était pas très prudent, mon père ayant 78 ans, 3 ensablements en plein cagnard, le tout avec un seul véhicule n’est pas recommandé.

Ksar Ghilane, sa source d’eau chaude et ses générateurs qui tournent H24 permettent le luxe de dormir en tente, avec la clim’

Je ne veux pas spoiler ceux qui voudraient tenter l’aventure donc je m’arrête là.

 

En conclusion, les 5 raisons d’y aller :

  • la Tunisie est un endroit qui, en dehors des stations balnéaires, n’a pas (encore) vécu le retour des touristes, à bon entendeur…
  • le désert n’est pas encore envahi
  • les tunisiens ne harcèlent pas
  • George Lucas avait raison
  • le rapport qualité / prix / dépaysement est juste imbattable.

 

Itinéraire emprunté

Djerba – Tataouine par la Via Romana – Chenini – Douz – Ksar Ghilane – Matmata – Djerba

 

Coût

200 € vol Transavia

900 € logements + 4×4 avec guide et chauffeur privé

 

Période

Eviter la période estivale (mi Juin – Septembre) : très très chaud

 

Gilles, agent de voyage à mes heures perdues 😉