La ligne (presque) claire

De retour de Compostelle, Mathieu (celui qui m’avait déjà suggéré un podcast, merci Mathieu !) m’a offert « Le Droit du Sol », dédicacé !

Une BD où l’auteur marche 700 km et accomplit un parcours intéressant, fait de curiosité autour de ce que nous laissons aux générations futures. 

Voici une planche qui m’a beaucoup parlé sur la marche, tellement cela transpire le vécu :

Cela a été le début d’une nouvelle ère.

La reprise d’une habitude avant de rentrer dans la vie active (voir la chronique sur les trucs qu’on avait envie de faire avant que la vie ne nous donne d’autres envies) : lire de la BD

Pas du manga, mais plutôt de la BD Docu. Beaucoup plus digeste qu’un pavé à la Hariri (Sapiens), et avec le même niveau de réflexion. ET, c’est intéressant, j’ai l’impression que ce format facilite les connexions neuronales.

Tu me connais, je me suis laissé porter. Et j’ai commencé à écumer les magasins de BD, où on retrouve des gens passionnés.

Voici quelques recommandations , par ordre d’urgence à lire

  • Le Monde sans fin“. Ou tu te retrouves à parler d’énergie sans le discours culpabilisant. L’effet est de la même veine que « Don’t look Up »
  • Le choix du chômage“. Passé les premières pages où j’ai cru être tombé sur un ouvrage Melenchoniste (la préface de Ken Loach n’a pas aidé), tu découvres une analyse sur la création de l’Europe. Très intéressant. 
  • “Le droit du Sol”, marcher et réfléchir, avec des réflexions très intéressantes, même si son propos contredit une des conclusions d'”Un monde sans fin”, les réflexions sont très riches
  • “Les ignorants”, une plongée croisée dans le monde du vin et de la BD (toujours par Étienne Davodeau)
  • “L’avancée des travaux”, morceaux intéressants qui illustre avec poésie le cheminement curieux de l’esprit de l’auteur (Davodeau encore). Beaucoup de sujets passionnants.
  • Economix” histoire de l’économie

Tiens une BD par Davodeau sur les cryptos, voilà qui serait précurseur…