Chroniques

Bien choisir son CRM (ou pas)

Depuis ces 10 dernières années, j’ai travaillé et testé plusieurs CRM : Highrise (Update : qui n’est plus disponible), PipeDrive, AgileCRM (sur lequel je suis actuellement), Close.io. J’en ai par ailleurs découvert de nouveaux (comme teamleader). Toutes les start-ups que je connais qui ont levé se sont offert (façon de parler) SalesForce.

 

Bref, il y en a pléthore et, souvent, les boites finissent par faire comme le voisin (exemple : j’ai levé, je peux me payer Salesforce ET Hubspot, parceque je le vaux bien).

 

Sauf qu’à la fin, c’est plus le discours du commercial qui va, trop souvent, faire la différence. Et c’est là que les ennuis commencent ; car, une fois choisi, le CRM est assez structurant. Migrer est une plaie (je sais, chez Guest Suite on est passé de Highrise à PipeDrive. Cela nous a couté temps, argent et transpiration).

 

Ce que j’ai vu qui marchait, en 3 points

  1. Avant d’appeler les marchands du temple : Faire la liste des 10 fonctionnalités cherchées, avec les 5 premières en obligatoire

  2. Faire une démo avec le commercial sur les 5 points

  3. Pendant la période d’essai, s’essayer aux 5 autres points

 

Par exemple :

  • Avoir une gestion d’opportunité incluse nativement (pipeline) ==> exit Highrise
  • Faire du Content Marketing ==> exit PipeDrive et Close.io
  • Avoir une création automatique d’un contact à partir d’un mail envoyé à une adresse sépcifique ==> exit AgileCRM
  • Coûter moins de 20 $ par poste ==> exit Salesforce
  • Etre interfacé avec un logiciel de facturation français ==> exit beaucoup de solutions

 

Il existe bien des intégrations au travers de Zapier. Il est vrai que cela sauve la mise dans beaucoup de cas et fluidifie le process. Personnellement, si c’est un de mes 5 MUST, Zapier n’est pas une solution.

 

Ce que je dis est assez basique, je sais, mais tellement souvent négligé…

Cet article est assez basique, suite aux commentaires que j’ai reçu, je vais en faire d’autres, à suivre ici.

 

Pour un modeste retour d’expérience sur les CRM que j’ai cité et avec lesquels j’ai bossé, contactez-moi