Chroniques

Qui commande en période de crise ?

Quand l’orage arrive, dans le business comme partout ailleurs, le capitaine monte sur le pont.

 

A ce moment là, il doit être calme et déterminé. Le 11 septembre, à New York, le monde a été frappé par le calme de Rudolph Giulani, maire de la ville. Alors que la ville n’était que chaos, il demeurait calme et coordonnait ce qui pouvait l’être. Le calme dans la tempête.

Dans Pulp Fiction, le Wolf (Harvey Keitel), n’agit pas  différemment… mais à sa manière. Et quand John Travolta lui demande d’être poli, il reste calme, mais… ferme.

Préparation (en français) – de l’importance de bien prendre des notes 😉

Action-réaction (en anglais)

En pleine tempête, les regards se tournent vers le dirigeant et les ordres pleuvent. À noter par ailleurs : dans l’armée, pour éviter toute ambiguïté dans la chaîne de commandement et éviter les conversations divergentes, le second quitte la passerelle lorsque le capitaine rentre. Une personne donne les ordres, et le process prend le dessus sur le reste.

 

Et c’est mieux si on est poli selon Travolta. Et toi lecteur, tu restes toujours poli et calme ?