Chroniques

Madoff de la santé : Theranos

J’ai lu Bad Blood (de John Carreyrou) (merci Daniel pour la suggestion).

Un bouquin que tout entrepreneur doit lire.

C’est le récit, qui se lit comme un roman policier, des 10 ans de la société Theranos, qui devait révolutionner le monde médical en faisant des analyses de sang avec 3 gouttes de sang, pour une fraction du prix et avec de meilleurs résultats. Fondé par une américaine de 22 ans, valorisée 9 Milliards (une très grosse licorne), 800 employés, la boite a leurré tout le monde pendant 10 ans en ne produisant… rien. Un board avec Henry Kissinger, un général 4 étoiles, des sommités. Des partenariats mirobolants, un accord (jamais conclu) avec l’armée américaine, un article dithyrambique du Wall Street Journal.

Tout le truc était bidon.

La boite a englouti presque un milliard de dollars en 10 ans et n’a jamais sorti de produit fiable. Les résultats étaient faux, hors des normes sanitaires. Et le tout en jouant avec la santé des gens…

Fake it until you make it, puissance 9 milliards.

Alors, tout entrepreneur trouvera dans certains chapitres des éléments pour lequel il pourra dire (« OK, bon, d’accord, j’ai fait ça aussi »).

Survendre un produit pas encore prêt, pousser les équipes à faire des trucs dans l’urgence, y croire jusqu’au bout, faire du wishful thinking… Mais bon, il faut reconnaitre que les cocos (la boss Elizabeth Holmes et son boyfriend Sunny) ont poussé le bouchon très très loin. Elle est meme allé jusqu’à

  • changer sa voix pour prendre une voix grave assez spéciale (voir la vidéo ou on entend la différence au fil des années).
  • Faire rentrer au capital Rupert Murdoch dans l’espoir qu’il fasse taire le New York Times qui menait l’enquête (et une belle réaction au passage du magnat)

Une très très bonne lecture.

Même un docu sur HBO…