Chroniques

Experience – j’ai essayé “gagnez de l’argent sur Internet”

Evidemment, si vous avez une vie numérique, vous avez déjà eu ces pubs sur Facebook : “Devenez riche sur Internet, le séminaire pour vous enrichir”.

Comme je suis d’un naturel curieux, je suis allé à un séminaire de ce type. Je suis allé à Issy Les Moulineaux pour le séminaire Immo-Live 2018

Avertissement : ceci est le reflet de mon expérience personnelle. Je n’ai pas assisté à tout le séminaire car j’ai dû partir à la première pause. Je ne sais pas si d’autres séminaires du même type sont pareils.

J’ai donc payé, en réservant à l’avance, 197 € pour une journée complète de séminaire. La cible du séminaire est simple : le grand public qui veut apprendre à s’enrichir.

Compte rendu :

7h30 – arrivée sur place

Du monde déjà. Le démarrage n’est qu’à 9h, mais déjà beaucoup de personnes. Organisation au top, badges, vestiaire, tout est fluide comme pour tous les événements pros auxquels on assiste. Petit déjeuner-buffet de qualité, les moyens sont mis. 

jusqu’à 9h : je discute avec les participants. Population hétéroclite, plutôt jeune (moins de 30 ans). Certains viennent de loin, toute la France est là. Je suis assez intrigué. On trouve des signes extérieurs de richesse chez certains (montre, fringues). C’est assez sérieux, tout le monde parle de ce qu’il a fait ou va faire. Je demande les motivations : la plupart me dit qu’ils sont venus prendre leur dose de motivation. Tout le monde a payé, que ce soit pour ce séminaire ou pour des formations plus longues. Je découvre ainsi que beaucoup suivent un programme de formation sur Internet (Quitter la Rat Race – 2000 €). Quand j’entends ces prix là, je demande ce qu’ils en ont retiré : ils sont tous très contents et ont appris les clefs du business. Les astuces de ces programmes ont l’air réelles : le client est content. Je reste très étonné des tarifs communiqués (Vérification faite : c’est bien ce qu’ils payent). Et surtout ils repayent chaque année volontairement et se forment sur pas mal de techniques liées à l’Immobilier, à Internet, à la Bourse ou à la création d’entreprise. Le leitmotiv : l’indépendance financière.

9h00 : le show commence

A l’américaine. Le host (Cédric Annicette) a de l’enthousiasme à revendre ; il parle sans fard de ce qu’il gagne et confirme que tout le monde peut faire comme lui, preuve à l’appui. Les exemples qu’il donne sont frappés de bon sens et on sent l’expérience. Ca devient intéressant : il parle de l’ile Maurice ou il réside depuis 3 ans pour des raisons climatiques. Je savais déjà qu’il occupait la maison la plus chère de l’ile (je connais bien cette maison, j’y ai fait ma fête de fin d’année il y a 3 ans) – loyer mensuel : 10K€. Ca se confirme : les astuces qu’il donne sont pertinentes, il connait le marché, déconseille d’y aller sans être initié (je confirme) et a remarqué des anomalies dans le paysage immobilier (vérification faite, c’est exact). Ce n’est donc pas de l’arnaque. Il donne ensuite d’autres exemples d’investissements, que je vérifie les jours suivants, et c’est effectivement pertinent encore une fois.

Les présentations sont claires, ce n’est pas de la diapo type consultant, le vocabulaire est simple et attractif, tous les intervenants sont accessibles et Cédric insiste sur le réseau qui est crucial pour avancer (je ne peux être que d’accord avec lui). Sa mission : faire en sorte que tout le monde fasse comme lui. Ses conseils sont réels (à 2,000 € payé par un particulier, ça ne marcherait pas sinon).

Cédric est assez ouvert sur sa réussite et il ne cache pas que cela ne s’est pas fait en 1 jour.

10h – Première intervention : Romain Caillet sur l’immobilier

Auteur du livre ‘Adieu Patron’, Romain est dans la même veine que Cédric : c’est clair, sans langue de bois et très pratique. Quiconque suit le marché de l’immobilier serait tenté de dire “oui, c’est facile, je l’ai déjà entendu : des parkings ou de la location saisonnière, j’ai déjà entendu”. C’est vrai. En revanche, qui a agi ? Pas grand monde. Notamment parce que personne ne sait vraiment comment procéder. Les astuces qui sont communiquées sont encore une fois frappées de bon sens. C’est applicable.

10h45 : pause – je dois partir

Véridique, je ne pouvais pas rester pour des raisons familiales. Je vais donc voir un des organisateurs, je lui dit que je dois partir “aucun problème, comme vous ne pouvez pas assister à tout, on vous rembourse”. Mail 1 heure après : j’ai été remboursé sur ma carte bleue. Si seulement toutes les entreprises tenaient leurs promesses ainsi. Cela conforte mon opinion.

Au final

Ce séminaire n’était pas une arnaque. Il y avait du VRAI contenu, des astuces intéressantes et un réseau pour progresser. Fondamentalement, ce séminaire est crédible. C’est un vrai business et le contenu est l’essence de ce moteur. Reste à ce que chacun passe à l’action, et là c’est comme toutes les formations. L’amphi faisait 1,100 places, à 300 € en moyenne, 300 K€ de CA + les retombées sur les autres formations plus chères, c’est très rentable (je vois un cout de 30 € + location de salle, cela laisse 50% de marge à mon avis)

Application business

Les MOOC (Massive Open Online Course / formation en ligne de masse) sont clairement une tendance lourde. La formation sur Internet a un avenir certain. Je pense que nous allons passer de moins en moins de temps de formation présentielle pour aller vers ce type d’événements, même en entreprise. On ajoute du temps pour se réunir et une capacité à réseauter et on a une formule gagnante. La connaissance brute doit devenir plus accessible et ce séminaire en est l’illustration.