Chroniques

Rencontre avec des gens parfois un peu différent

Allez, on va du coté ésotérique.

 

Si tu es 100% cartésien, que seule la science te parle, tu vas me trouver dingue, ou bizarre, ou les deux.

Un jour, sur les conseils d’un copain (merci @Karim), j’ai fait une expérience assez spéciale : je suis allé voir une kinésiologue (bonjour Anne, tu m’excuseras pour t’avoir réduit à un titre).

Une expérience assez troublante : tu es allongé, tu ne dis rien, la kinésoliologue te prend le pouls.

 

Anne ne dit rien pendant bien 20 minutes.

 

Je matais le plafond en me demandant si elle lisait dans mes pensées… Du coup tu te forces un peu à penser … à rien. Ensuite elle verbalise en te parlant de ton cerveau (« il m’a dit que … »).

Assez spécial

Ce qu’elle m’a dit ne regarde que moi mais c’était pertinent. Elle ne parle pas d’avenir mais plutôt de passé. L’objectif est de lever des blocages. Ca fonctionne, en tous les cas, sur moi, cela a eu de l’effet et a permis de lever certains points hérités de l’enfance (on a tous des casseroles).

Finalement, cela a été le début.

Depuis j’ai essayé le jeûne, le monastère mais aussi un magnétiseur, les Access Bar, le Reiki ; reste Vipassana (annulé pour cause de Covid)  le Shamanisme. Sans être une liste exhaustive (ni même figée), je vais attendre que cela se présente. Ce n’est pas une liste de trucs à cocher, des envies qui se sont enchaînées. Des rencontres, l’évocation de ce type de sujet fait que certains te parlent d’une autre rencontre, et ainsi de suite.

A noter que, un peu trop souvent, on croise des gens un peu illuminés qui ne jurent que par ces pratiques. Si tu les occultes, tu te retrouves quand même avec des gens normaux (lire comme toi) à 75%. Un peu comme dans la religion où tu peux tomber sur des grenouilles de bénitier comme sur des personnes normales qui exercent leur esprit critique.

Au passage, une expérience très simple, sans engagement et sans conséquence autre que le bien être et que je conseille : le Shirodara.

Shirodara

C’est une technique de massage ayurvédique indienne dans laquelle de l’huile chaude est mise sur ton crâne, au milieu du front (troisième oeil).

C’est assez bluffant mais surtout très relaxant. Comme si l’huile ’nettoyait’ les pensées ressassées.

Tu arrives avec des pensées qui ruminent, tu t’allonges et 30 mn après tout a disparu. Un peu comme un nettoyage du cerveau. Tu sors tout neuf. Beaucoup de gens qui lisent ces lignes ont des responsabilités, donc des pensées qui reviennent. Et bien le Shirodara est définitivement un excellent moyen de repartir à zéro. Et pour le coup, tu ne parles à personne. Il n’y a rien d’ésotérique là dedans.

C’est juste efficace.

Dernier point et non des moindres. Ces pratiques, pour ésotériques qu’elles soient, n’en restent pas moins, souvent mal perçues. Certains ont tendance à assimiler le praticien à un gourou (dans le sens occidental du terme).

La solution vient d’un conseil (du coach) : avoir 5 personnes autour de toi, pas une seule.

Une seule et c’est le risque de l’effet gourou : tu pourrais être tenté de ne croire que cette personne. Avec plusieurs personnes, peu de risques que cela arrive. En multipliant les personnes et les expériences (et surtout en les diversifiant) chacun construit son propre jugement.

Voilà, la prochaine fois que quelqu’un te propose un truc bizarre, mon conseil est d’essayer, tu n’es pas à l’abri de découvrir quelque chose.

 

Tu veux les coordonnées, tu demandes…

 

Trois docus Netflix sur ce qui se passe quand l’effet gourou se met en marche et la raison pour laquelle je suis le conseil des 5 personnes :

 

Photo Matthieu Ricard (un de ceux que j’aimerais bien rencontrer)